Martin-pêcheur © Philippe Noverraz

Ornithologie

Une nouvelle dynamique favorable aux oiseaux d'eau: le paysage de la réserve des Grangettes a vu d’importantes modifications dès l’hiver 2007-2008.

D’une part, le marais des Saviez a été remblayé dans sa partie orientale et reconstitué dans sa partie occidentale, dans le cadre du plan partiel d’affectation des Fourches. D'autre part, l’Etat de Vaud a entrepris le débroussaillage de plusieurs marais.

En 2010, un troisième radeau pour les Sternes pierregarins et les Mouettes rieuses  a été installé. En 2014 une lagune a été creusée à l'embouchure gauche du Grand Canal. En 2015 des archipels de grandes mares ont été créées en rive gauche du Grand Canal près du Pont des vaches.

Cette nouvelle dynamique instaurée artificiellement, en lieu et place de celle du Rhône disparue par son endiguement, a permis le retour d'espèces disparues comme le Blongios nain, le renforcement de certaines populations comme la Sterne pierregarin ou l'apparition de nouvelles comme le Grèbe à cou noir. Cette dynamique est aussi favorable à bien d'autres organismes aquatiques et de marais.

Retrouvez notre dernier suivi ornithologique ainsi que les observations d'oiseaux faites aux Grangettes sur les liens ci-dessous:



Lagune

Lagune © Les Grangettes © Les Grangettes
Depuis le haut de la tour d'observation, fuligules hivernant dans la lagune.

La lagune des Saviez, creusée en 2008 par la Fondation des Grangettes, a été la mesure prise la plus favorable pour les oiseaux d'eau.

Palissade

© les Grangettes © Les Grangettes

La palissade située le long de la haie à 100m de la tour d'observation est un lieu idéal pour observer et prendre de belles photos tout en proximité avec l'avifaune. Réalisée en mélèze, elle permet aux petits et grands d'observer sans déranger. Des plaquettes explicatives renseignent sur une trentaine d'espèces d'oiseaux. A son pied, entre avril et octobre, il est possible d'observer 4 espèces de couleuvres.

Butor étoilé en vol

© Philippe Noverraz © Philippe Noverraz

Ce genre d'observation exceptionnelle est possible depuis la palissade. Comme celle du Martin-pêcheur et de Bécassines des marais de manière très rapprochée.

Embouchure du Grand Canal

Poule d'eau © Philippe Noverraz © Philippe Noverraz
Poule d'eau "acrobate" au bord des môles du Grand Canal

Les môles du Grand Canal sont un excellent endroit pour observer les oiseaux d'eau en toutes saisons et particulièrement en hiver. Il est préférable de se munir de jumelles de grossissement 10x car les oiseaux peuvent être assez loin.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Bénévolat

Vous pouvez participer à différentes actions utiles…

Article

Tour d’observation

A l'entrée de la réserve coté Villeneuve, c'est…

Article

Une riv­iera aimée des oiseaux

Nous aimons flâner le long du lac, sur les promenades…

Réserve naturelle