Rapport d'activité 2015

Un changement dans la continuité


Comme annoncé début 2015, j’avais pris la décision de transmettre les rênes de la Fondation après huit ans à sa tête. Le processus pour trouver un successeur a pris un peu plus de temps que prévu, mais c’est maintenant chose faite. Le Conseil de Fondation a nommé en fin d’année le biologiste et ornithologue bien connu François Turrian. Après avoir œuvré au sein du WWF dans le domaine de l’éducation à la nature, il a été engagé par l’ASPO pour créer le centre de La Sauge et pour occuper le poste de directeur romand de cet organisme. Dans ce cadre, il est notamment responsable de la formation romande en ornithologie. Ainsi, la Fondation est entre de bonnes mains!
Comme je l’avais déjà mentionné, j’ai le plaisir de transmettre à une équipe un peu rajeunie une Fondation qui se porte bien, mais qui continue à être confrontée à des défis majeurs. La brochure publiée l’an passé a souligné les pressions qui s’exercent de tout côté sur ce bout de territoire en bordure du Léman. Il est clair que ces pressions ne vont pas diminuer, qu’elles soient externes, par la construction d’infrastructures et par l’urbanisation, ou internes, avec une utilisation accrue comme espace de détente. La nature risque d’en souffrir et la Fondation est là pour s’assurer que les espèces et les habitats de valeur reconnue seront toujours à disposition des générations suivantes.
Une dynamique positive va se poursuivre ces prochaines années avec la réfection des radeaux à sternes, le réaménagement de certains étangs et aussi l’espoir d’une renaissance pour le delta du Rhône. J’aurai du plaisir à continuer à suivre ces développements de loin, mais toujours de cœur avec Les Grangettes.


Pierre Galland

Président sortant

Décembre 2015